Résumé ESF - Portugais de Corbeil (CdF)

Tout match vaut d'être disputé même si le Championnat reste la priorité de nos Séniors.  Nos représentants sont opposés à Corbeil Origin Port pour un tour de Coupe de France.   Avant-match :   Notre équipe est en quête de compétition suite au report du dernier match contre Pays de Bière. Pour cette rencontre, Basile Leroy (entraineur) aligne 12 joueurs disponibles (Ascension), dont lui même. Kévy (1)-Cédric M. (2)-Nicolas (3)-Raphael (4)-Philippe (5)-Yann (cap)-Kévin (7)-Kris (8)-Laurent Brenier (9) Antonin (10)-Ryan (11)-Basile (12).  
Encadrants : Gérard Wattelin et Alexandre Bigot. 

Première période :   C'est sur une pelouse (et non sur du stabilisé) que les 22 joueurs se retrouvent au coup d'envoi. Il leur faudra subir la pluie qui tombe d'entrée de jeu et aussi s'adapter à un vent tourbillonnant. Les échanges pendant ce premier 1/4 d'heure sont à notre avantage. Ils se traduisent par l'ouverture du score pour notre équipe. Kévin sur un corner rentrant trompe magnifiquement le gardien adverse (15ème). Score : 1 à 0 pour l'ESF. Kévy (1) doit s'employer sur plusieurs contres redoutables, il sort plusieurs ballons décisifs, dont l'un pouvant être égalisateur (27ème). Nos joueurs sont bien rentrés dans ce match en dépit des conditions climatiques difficiles pour tous les acteurs en présence. Kévin remuant dans son couloir donne un ballon en profondeur à destination de Laurent B. Ce dernier contrôle et ajuste un tir précis au ras du petit poteau pour inscrire le 2ème but de son équipe (42ème). Score : 2 à 0 pour l'ESF à la mi-temps

Seconde période :
  
Cet avantage de 2 buts est difficile à défendre. Notre adversaire encouragé par son banc et bénéficiant d'un arbitrage "maison", faute d'un officiel sur ce match, se montre en contres très redoutable. L'interprêtation de l'arbitre lors d'une faute dans la surface vaut
à notre camp d'être sanctionné d'un pénalty (57ème). Tiré et superbement sorti de la lucarne par Kévy qui sauve son équipe.
Ses interventions sont multiples car nos protégés sont bousculés et font preuve eux aussi d'une grande solidarité.
Nos joueurs devenus combattants (c'est la coupe) sont héroiques, la défense autour de Philippe (5)-Raphael (4) est très sollicitée. La domination de Corbeil Origin s'accentue et il faut beaucoup de courage et d'abnégation à nos joueurs pour résister.
La pression est grande sur nos buts et les sauvetages se multiplient jusqu'au but de Corbeil qui réduit le score.Suite à une faute dans la surface (tacle glissé ou pas) mais sifflé par un pénalty (51ème). On est dans les arrêts de jeu et Corbeil Origin revient au score : 2 à 1
Le but d'égalisation est lui marqué à la 54ème mais invalidé par le délégué du match, dans la confusion.Jugeant que le temps additionnel étant dépassé, cette décision légitime la victoire de sos Séniors par 2 à 1. 
Reste à lire la feuille de match que je n'ai pas pu voir.

Commentaires :
  
Livré à lui-même et sans contrôle officiel, l'arbitrage n'a plus aucun sens.
Je déteste parler de ce sujet par respect pour le jeu et les encadrants de ce sport.
Ce match a dégénéré en fin de partie, faute d'officiel, notre gardien Kévy a été agressé physiquement et insulté. C'est totalement consternant de vivre un arbitrage amateur totalement à la dérive.
Pour revenir au match et au jeu, sans la moindre contestation possible (de ma part), KEVY (gardien) est l'homme de ce match.Ses arrêts et son autorité dans sa surface lui valent d'être félicité et remercié aussi. Ses partenaires autour de Yann (cap) peuvent être fiers de leur performance de qualité.
Avec une mention pour Kévin, auteur d'un but et d'une passe décisive (2ème but).
Bravo à toute cette équipe, le déplacement à Corbeil était difficile, il l'a été.
Nos supporters méritent d'être aussi cités parmi ceux reconnus (j'en oublie peut-être)
L'école de foot (Daniel et Sylviane), Antong, Marco, Thomas Tichane, Florian, les Familles de Ryan et Kévy. Et votre narrateur aussi qui adore voir ses protégés faire honneur à leurs couleurs !
Ceux qui n'étaient pas là avaient des obligations familiales ou autres. Ils sont excusés.
claude

SPONSORS LOTO